Tag !!

Mon amie Renée m’a taguée !! Cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Je me demande si maintenant le qualificatif d’amie reste justifié ??? 😀

Voici les règles du jeu, et mes commentaires dans les parenthèses (avec la réforme de l’ortografe, les H sont-ils maintenant nécessaires?) :

1-Remercier le blogueur qui vous a nominé et créer un lien vers son blog. (Renée, je ne te remercie pas)
2- Nominer jusqu’à 11 autres blogueurs à ce Liebster Awards 2016. (Je vais avoir du mal, j’expliquerai pourquoi)
3-Répondre aux 11 questions du bloggeur qui vous a nominé. (Volontiers)
4- Livrer à vos lecteurs 11 aspects de vous. ( Ca fait double emploi avec la précédente, non ?)
5- Donnez à vos candidats 11 questions auxquelles ils doivent répondre sur leur blog, lorsqu’ils publient leur nomination. ( Pffft, la colle !)

Voici donc les questions et mes réponses :

  1. Ou irais-tu juste maintenant si tu pouvais ? la question ne se pose même pas : retourner sur une île, au soleil,même avec les cyclones !
  2. Avec qui, quoi ? Avec l’Homme, ma tribu, mon PC et des panneaux solaires !
  3. Ta grande passion ? Les chiens, les livres
  4. Ce que tu déteste le plus ? Une bonne partie des humains, qui ne justifient plus ce qualificatif
  5. Ta saison ? Pas l’hiver !
  6. Combien de temps sur l’ordi ? 2 à 3h par jour
  7. l’inspiration facile ? Ca dépend des jours.
  8. Rebelle ou sage? rebelle, toujours !
  9. La  vie  de rêve c’est quoi pour toi? retour à la question 1 😉
  10. As-tu réalisé un de tes rêves justement ? Oui, vécu 7 ans sur une île magnifique et grandiose
  11. Ces questions, indiscrètes, pour toi ? Non, j’ai connu pire 😀

Ceci étant fait, je ne peux taguer Jazzy, Du bon côté des choses, qui y a déjà eu droit, ni Domi , qui va bien, Renée m’ayant devancée, pas davantage Florence, la testeuse, pour la même raison, Je ne sais pas si Fanfan, notre joyeuse retraitée corse voudrait jouer le jeu, idem pour les deux Martine, celle qui possède un Carnet à Malices, ou celle qui vit sur Le Quai des rimes. Je pense que Titi, sur Deux Zailes ne cèdera pas à la provocation , pas plus que l’Ecureuil Bleu, qui nous donne Une bonne Nouvelle par jour. Dame Quichottine, te sens-tu d’humeur à participer ? Kri, et Hatshop répondrez vous en photos ?

Voilà, j’ai cité 11 blogs que je vous recommande d’aller visiter si vous ne les connaissez pas déjà. Vous pouvez, si le coeur vous en dit, désigner de nouvelles victimes, et,  éventuellement, soit sur vos blogs, soit ici, me dire ce que vous répondriez à :

1 – Voyages ou casanière ?
2 – Ecriture ou photos?
3 – Réincarnée en animal, ce serait ?
4 – Défauts rédhibitoires, pour vous ?
5 – Lecture ?
6 – Si oui, un livre culte ?
7 – Ville, mer, campagne ou montagne ?
8 – Indépendante, sociable, solitaire ?
9 – Passionnée par une cause, une idée ?
10 – Une phobie ?
11 – Ya pas !!! Ah si !! Téléphage, cinéphile ?

Et voilà, pensum terminé !!!!

Tu lis ?

Un de mes vieux blogs végète sur une autre plate-forme, et je pense sérieusement à le fermer, mais j’ai la faiblesse d’aimer bien certains billets. Cette plate-forme ne permettant pas, au contraire de WordPress, de sauvegarder le blog, je pourrais enregistrer page par page, mais c’est laborieux, et ça fait des fichiers à n’en plus finir. Alors les jours de grande flemme, ou de manque d’inspiration, comme aujourd’hui, par exemple, je vais à la pêche, sur ce vieux blog, et un copié-collé, et hop ……. Donc, en ce jour pluvieux et gris, encore, je vais vous demander comment vous lisez : exhumation d’un vieux tag, actualisé en ce qui concerne l’item 18 …

1- Corne ou marque-pages : jaquette, s’il y a , ou tout ce qui me tombe sous la main, y compris les lunettes loupe
2- As-tu déjà reçu un livre en cadeau ? souvent, j’adore les livres.
3- Lis-tu dans ton bain ?  je n’ai pas de baignoire, ça serait dur sous la douche
4- As-tu déjà pensé à écrire un livre ? A l’intention de ma famille, et quelques copains qui ne comprenaient pas notre amour pour Madagascar, j’ai fait deux recueils de notre vie au jour le jour là-bas. Pour mes enfants, j’ai fabriqué un petit bouquin intitulé « recettes pour gourmands paresseux » dans lequel j’ai compilé les recettes des plats qu’ils aiment. En souffrance, un livre qui s’intitulera « Amours », qui comportera 3 nouvelles : une terminée et publiée sur ce blog, les deux autres sont en route, mais …..
5- Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ?  si le sujet me plait, oui !
6- As-tu un livre culte ? non, pas vraiment. Ah si, Faerie, de Feist, ou quand le petit peuple voisine avec une famille de citadins qui débarquent en rase campagne
7- Aimes-tu relire ? Oui, souvent je me replonge dans un livre pour relire tel passage que j’avais aimé
8- Rencontrer ou non les auteurs des livres qu’on a préférés ? bof, non
9- Aimes-tu parler de tes lectures ? Pas vraiment, ou alors, ça donne : « tiens, lis ça»
10- Comment choisis-tu tes livres ? l’auteur, d’abord, puis la couverture, c’est idiot ! Puis lecture des premières lignes…….
11- Une lecture inavouable ? je n’avouerai pas mon honteux penchant pour une série historico-aventuro-romanesque, située dans l’Ecosse du XVIIIe, et de nos jours en Ecosse et aux Etats Unis. Même Mr Croc, qui n’est pas un grand lecteur, a dévoré les 4 pavés qui constituent cette saga.
12- des endroits préférés pour lire ? je lis partout :  face à la mer, ou au soleil, étalée dans l’herbe, au lit, j’adore
13- Lecture en musique ou en silence ? musique ou silence, mais sans bla-bla, surtout
14- Lire un livre électronique ? non, il me faut l’odeur et le toucher des pages. Et puis mes yeux n’aiment plus tellement fixer longuement un écran
15 – Un livre pour toi ce serait ? l’évasion, la découverte
16- Lire par dessus l’épaule ? Moi de quelqu’un, jamais ! de quelqu’un sur moi, je flingue !
17- Lire et manger ? oui, mais seulement magazines, BD
18- Quel est le titre que tu lis actuellement, quel sera le prochain ? je viens de finir  « La bibliothèque des coeurs cabossés » de Katarina Bivald – ce n’est absolument pas un bouquin à l’eau de rose comme le titre pourrait le laisser supposer. D ‘ailleurs, on vous dit tout chez Denoel (clic) et chez Babelio (re-clic)–  et je vais attaquer « Raison et sentiments » de Jane Austen, pour ne pas mourir idiote et essayer de comprendre pourquoi elle est l’auteur si souvent citée dans la littérature américaine.
19- As-tu déjà abandonné la lecture d’un livre ? oui, si je n’accroche pas après la 10e page, c’est fichu !

20 – Ya pas. mais vous, ça vous dit, de prendre le relais ?

Polar et Mongolie

Florence me demande quel polar j’ai lu et aimé …. Alors ….. J’ai lu récemment, que dis-je lu! Dévoré est plus juste,  « Yeruldelgger »,  par Ian Manook (Patrick Manoukian, journaliste) , et la suite parue récemment « Les Temps sauvages », que j’ai préféré au premier.

Dans ces deux pavés, nous partons en Mongolie, et on découvre la steppe, les yourtes, les traditions mongoles, les enseignements traditionnels, la mystique asiatique,  on apprend à cuisiner et à déguster la tête de chèvre bouillie, une touche de magie par ci par là, de l’humour, des situations cocasses. On y trouve aussi, malheureusement, la misère, la corruption, la pollution, la lente disparition du nomadisme.

Yeruldelgger :Tout commence par un corps d’enfant enseveli sur son petit vélo dans la steppe, puis  très vite par les corps de trois chinois émasculés dans un entrepôt. Et tout le roman va alterner les grands espaces et les bas-fonds, les petits méfaits et la fraude à l’échelle nationale, le vol des richesses naturelles, la transformation du pays en arrière-court des mafieux chinois et coréens et tous les trafics imaginables dans un état quasi sans droit où l’argent sale fait se détourner tous les regards.

Les temps sauvages : C’est une étrange affaire que découvre l’inspecteur Oyun, adjointe de Yeruldelgger, dans la steppe encore plus glacée que d’habitude par un vent frigorifiant. Elle a été appelée par un jeune militaire pour une sorte de hamburger démentiel : un cheval, un homme en selle et un yak par dessus le tout, tous écrabouillés, morts plus que permis et congelés à cœur. Comment ce cavalier a t’il pu se faire écraser avec sa monture par une femelle yak venue du ciel ?

Par pure flemme, je vous copie ici un extrait de présentation que fait Ian Manook de lui-même, que l’on peut lire dans son intégralité LA (clic) :

« Cet esprit boulimique, nourri au pilaf de boulghour diasporique, nourrit à son tour son Yeruldelgger de ravioles de mouton gras, de thé salé au beurre rance et marmottes farcies aux galets chauds plutôt que de tresser des lauriers de pâte feuilletée aux cassoulets et autres gratins de notre gastronomie nationale !
 
Avec, mauvais goût suprême, des morts au champ d’horreur de la pire espèce. Gamine de cinq ans enterrée vivante, chinois émasculés, prostituées rasées-tondues, jeune femme cuite à feu doux, méchant jeté aux serpents et pourquoi pas homme de main bouffé par un ours ? Et bien si, justement !
 
Mais surtout, reproche suprême, cet amour pour ce pays magnifique, ses steppes sauvages, ses galops en liberté, ses yourtes chaleureuses, ses âmes accueillantes qui font que chaque page de ses descriptions en panoramiques scandaleusement poétiques sont une torture de tous les instants pour qui les lit dans la grisaille et la morosité occidentale. Vraiment, ce Ian Manook est un sale type, et la seule vengeance qu’il mérite est de braver ses dix raisons de ne pas le lire pour faire de son roman un succès planétaire et de lui un parvenu riche à millions pour lui pourrir la vie et lui interdire toute oisiveté vagabonde en le forçant à écrire une suite. »

Coïncidences

Coïncidences n’ayant aucun rapport entre elles, sauf à être rares :

Comme la venue au monde de Jésus-Christ, la fête du Mouloud, plus communément appelée « Al-mawlid » célèbre la naissance du prophète Mohamed. Cette année, et pour la première fois depuis 457 ans, les deux fêtes religieuses ont cohabité le jour de Noël.

La lune était pleine durant la nuit de Noël. Une coïncidence très rare puisque la dernière occurrence remonte à 38 ans et que le phénomène ne se reproduira pas avant 2034.

lune 1 lune2

Flash info !

Notre envoyé spécial vient de nous apprendre que le Père Noël, victime d’un chauffard, risque de ne pouvoir assurer sa tournée.

Le drame en image :

l-avion-a-heurter-le-pere-noel-3151016572

MAIS, nous apprenons à l’instant qu’il est possible que la candidature d’une remplaçante soit retenue ….

lara-croft-noel

Trifle !

Qu’on me dise encore une fois que la cuisine anglaise n’est pas bonne et je hurle.

L’Homme de la maisonnée, gourmand comme une vieille chatte, me réclame toujours un trifle quand je lui demande s’il veut que je lui concocte un dessert. C’est le dessert traditionnel pour Noël , comme alternative au Christmas pudding, en Angleterre.  Il doit être aussi joli à regarder que bon à déguster. (Je dois avouer que j’ai un peu modifié et francisé la recette originale pour ma tribu)

Le trifle ? C’est ça :

DSC_4933Une toute bête superposition de :

  • biscuits à la cuiller, ou génoise,  en petits morceaux et imbibés d’une cuillère à soupe de sherry (ou de porto, ou de brandy . Ou de jus de fruits s’il y a des enfants),
  • fruits en gelée (les anglais enrobent les fruits dans de la jelly, moi je fais ma gelée avec du jus de fruits et de l’agar-agar),
  •  crème anglaise épaisse, ou crème patissière (ou utiliser de la custard powder),
  •  mousse au chocolat (ça, c’est pour la partie française ) et
  • chantilly (pas la cochonnerie du commerce en bombe, hein. De la bonne crème fraîche, au batteur – avec bol et fouets placés auparavant au congél un petit quart d’heure pour que ce soit bien frais, sinon la crème ne prend pas, avec du sucre glace).

On procède en plusieurs étapes, idéalement la veille  :

  • d’abord les biscuits imbibés, placés au frigo
  • Ensuite on prépare la crème, la laisser froidir (placer sur la surface une feuille de film alimentaire, pour éviter la formation d’une pellicule)
  • Préparer la gelée : 1 L de jus de fruits rouges (ou autres fruits) – 4g d’agar-agar en poudre – 1 pincée de sel, une pincée de cannelle – Versez le jus de fruits dans une casserole avec le sel, la cannelle et l’agar-agar. Portez à ébullition et laissez bouillir doucement 1 mn. L’agar-agar sera complètement dissous, invisible.. Laisser légèrement refroidir.

Placer les fruits sur le biscuit , verser la préparation à l’agar-agar refroidie, de façon à bien enrober les fruits, laisser complètement froidir, puis finir de faire prendre au frigo au moins 2 heures.

Quand la gelée est bien prise, verser la crème au dessus. Placer au frigo.

Préparer la mousse au chocolat, et déposer sur la crème, remettre au frigo au moins 3 heures.

Et préparer la touche finale avant le repas : la chantilly, déposer sur le tout, décorer avec quelques fruits. Normalement, on étale la chantilly, de façon à recouvrir la préparation. Cette fois-ci, j’ai préféré  changer la présentation.

Là, j’ai utilisé un mélange de fruits rouges et du jus de framboises/cranberry, mais pour varier on peut utiliser  grand marnier, mandarines , et gelée au jus d’orange,  ou bananes et gelée au jus de fruits exotiques, etc etc, et remplacer la mousse au chocolat par une mousse de fruits ou tout simplement, suivant la recette classique du trifle, se contenter de chantilly ou de crème fouettée pour couvrir la crème anglaise.

 

 

EpiceZ …..

Pour la communauté des Nuls, et son chef de gang, Domi
Rimons avec le Z

DSC_4929

L’hiver arrive, vous savez,
Alors aux épices, recourez ….

Pour Un Cake des Îles épicé sucré,  ayez :
– 200 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 100 g de miel
– 10 cl de lait 1/2 écrémé
– 100 g de beurre
– 50 g de sucre
– 2 œufs
– 1 pincé de sel
– 1 cuillère à café de cannelle en poudre
– 1 cuillère à café de gingembre en poudre
– 1/2 cuillère à café de girofle en poudre
– 1/2 cuillère à café de noix de muscade en poudre
– Les graines de 6 cardamomes  écraser en poudre .

Pour ce faire, comme suit préparez :
1 . Le four à 180° préchauffez
2 . Dans le lait chaud, le miel délayez
3. Le beurre à fondre à feux doux, mettez
4. Dans un saladier, farine, levure, sucre, épices, mélangez
6 . Dans le miel et le lait, les deux œufs battez
7. A la préparation, ajoutez
6. Mélangez
7. Le beurre fondu versez
8. A nouveau, mélangez
7. Un moule à cake, de papier sulfurisé, tapissez
8. Dans le moule, la préparation versez
9. Pour 35 minutes environ de cuisson, enfournez
10. Après refroidissement, dégustez

Mes conseils, si voulez
Bien m’écouter, essayez :
– Avec un thé au gingembre, vous apprécierez
– Ou avec du poisson fumé, osez !

(J’ai trouvé – et testé – cette recette sur la page facebook de  « Recettes de cuisine artisanale d’Ambanja » – Ambanja  où j’ai vécu 5 ans, à Madagascar )

Pause toujours ;-)

Un petit bonjour en passant en ville.

Toujours pas d’internet à la maison. Par choix. Après avoir étudié les différentes options qui s’offrent aux geeks vivant en zone blanche, aucune ne nous satisfait, et surtout, nous avons redécouvert le plaisir de lire, se baigner (ben vi, pas d’internet, mais une piscine, on ne peut pas tout avoir 😉  ), se balader, faire des photos, jouer, parler, gratouiller le jardin.

Alors, tant qu’on peut vivre dehors la plupart du temps, on fait une croix sur la vie virtuelle, les smartphones étant largement suffisants pour lire les mails (y répondre, ma foi, c’est une autre histoire!).

On verra cet hiver pour une éventuelle clé nomade, quoique, le plaisir d’un gros bouquin, blottie sur le canapé, devant un feu de bois ronflant dans l’insert, ma foi…….

En attendant, profitez bien de l’été qui arrive, profitez en à fond, pensez que l’automne arrive dans seulement trois mois, héhéhé