EpiceZ …..

Pour la communauté des Nuls, et son chef de gang, Domi
Rimons avec le Z

DSC_4929

L’hiver arrive, vous savez,
Alors aux épices, recourez ….

Pour Un Cake des Îles épicé sucré,  ayez :
– 200 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– 100 g de miel
– 10 cl de lait 1/2 écrémé
– 100 g de beurre
– 50 g de sucre
– 2 œufs
– 1 pincé de sel
– 1 cuillère à café de cannelle en poudre
– 1 cuillère à café de gingembre en poudre
– 1/2 cuillère à café de girofle en poudre
– 1/2 cuillère à café de noix de muscade en poudre
– Les graines de 6 cardamomes  écraser en poudre .

Pour ce faire, comme suit préparez :
1 . Le four à 180° préchauffez
2 . Dans le lait chaud, le miel délayez
3. Le beurre à fondre à feux doux, mettez
4. Dans un saladier, farine, levure, sucre, épices, mélangez
6 . Dans le miel et le lait, les deux œufs battez
7. A la préparation, ajoutez
6. Mélangez
7. Le beurre fondu versez
8. A nouveau, mélangez
7. Un moule à cake, de papier sulfurisé, tapissez
8. Dans le moule, la préparation versez
9. Pour 35 minutes environ de cuisson, enfournez
10. Après refroidissement, dégustez

Mes conseils, si voulez
Bien m’écouter, essayez :
– Avec un thé au gingembre, vous apprécierez
– Ou avec du poisson fumé, osez !

(J’ai trouvé – et testé – cette recette sur la page facebook de  « Recettes de cuisine artisanale d’Ambanja » – Ambanja  où j’ai vécu 5 ans, à Madagascar )

H : Hibiscus

 Dans le Tunnel aux alluhebergement d'imagemettes, un jeu : Abécédaire photo et écriture

1)Trouver une photo dont le thème principal commence par la lettre H
2)Puis associer cinq mots à initiale H dans un petit texte concernant l’image.

 

 

Il pourrait sans honte vivre dans le jardin des Hespérides, aux cotés de l‘hortensia joufflu, de l’albizzia hirsute, ou de l’hellébore gracieuse et se satisfaire de sa beauté.
hebergement d'image
Lire la suite

V : Vider

Ecrire, c’est vider son sac (François Mitterand)

Vider son sac, signifie : allez voir là

Toujours pas d’internet, donc pour ne pas rater le V du dicocitation des nuls, je réédite un vieux truc, encore à peu près d’actualité,  depuis mon téléphone… 

Je le fais assez fréquemment, de vider mon sac, ceux qui me connaissent le savent. mais aujourd’hui, je vais vider au sens propre. Lire la suite

U : bÛches, chUtes et gamelles

Les esprits sont comme les parachutes. Ils ne fonctionnent que quand ils sont ouverts. (Louis Pauwells)
Ce n’est pas la première fois que Jean-Paul II chute: c’est ce qu’on appelle sûrement la multiplication des pains! (Laurent Ruquier)

Du côté paternel, j’ai hérité la forme du visage, un tempérament emporté, un sens de la famille maladif ; du côté maternel : mes yeux, mauvais caractère, l’amour de la lecture et……………. le génie de se casser la figure n’importe quand. Lire la suite

T : Olé

Florence m’a coupé l’herbe sous le pied, alors j’ai exhumé un autre coup de gueule, sur un sujet toujours d’actualité …

Mon exécration des courses de taureaux s’est étendue petit à petit jusqu’à ceux qui les fréquentent. L’idée que des hommes peuvent prendre de l’amusement, les uns à tâcher de rendre féroces des animaux qui ne l’étaient pas, les autres à voir agoniser des chevaux éventrés, recousus puis éventrés une deuxième fois, me fait envelopper les seconds du même dégoût que m’inspirent les premiers.

[ Georges Courteline ] Lire la suite

S : Sauvage

Les serpents, puis l’amour. Insidieux tous les deux. Hypocrites. Venimeux. Dangereux. Violents. Sauvages. Les mêmes vertus, quoi ! Ils font mal et puis s’en vont. (André Mathieu)

Si notre belle malinoise, Kata,  n’avait pas volé à son secours, je ne sais pas ce qu’il serait advenu de Monsieur Croc, lorsqu’il fut attaqué par une bête sauvage!! Lire la suite