Mofo sy Ronono

Pour les Scènes de rue du mercredi, chez Rosa.

Au marché, on trouve de tout, il suffit de déambuler d’étal en étal, et profusion d’articles s’offrent au regard.

La colonisation française a laissé des traces, et le pain (Mofo) reste encore la baguette. A consommer le jour même, par contre, dès le lendemain, la baguette réussit le tour de force d’être à la fois molle et sèche ! Voisinant avec le mofo, on trouve toujours quelques bouteilles de lait (Ronono) de chèvre ou de zébu, tout frais trait du jour, crémeux, onctueux, ni stérilisé, ni UHT et ô combien savoureux.

hebergement d'image

 

Après la pluie

Pour les Scènes de rue du mercredi, chez Rosa.

Toliara (Tuléar), dans le Sud Ouest de Madagascar, la ville blanche, la ville soleil.

Dans cette région de poussière, il pleut en moyenne 10 jours par an, sur 3 mois, de brèves et violentes averses tropicales. Les rues, si elles sont balayées tous les jours, ne sont cependant pas entretenues, les chaussées sont pleines de trous, les égouts datent de la colonisation française. A la moindre averse, les trous se remplissent d’eau, les égouts débordent, d’énormes flaques se forment partout, rendant la circulation, piétonnière et automobile, délicate.

Mais Toliara est aussi une des rares villes où perdurent les pousse-pousse, permettant aux malgaches de circuler au sec, laissant à l’infortuné tireur de pousse le soin de patauger dans les flaques plus ou moins ragoutantes ….

hebergement d'image